Design de poétique publique

updated 20:09:15 - August 14, 2020

Design de poétique publique

Par une initiative de design d’une poétique publique, nous entendons mettre à l’épreuve les politiques publiques culturelles par le biais de concepts et de scénarios pour matérialiser et activer un réseau d’actants autour du Manifeste du domaine public.

La démarche de développement communautaire s’appuiera sur la production d’une série d’artefacts CC0 : une cartographie thématique du domaine public, des textes (carnets croisés, collection éditorialisée, abécédaire tronqué, zine, calendrier de 3 jours) avec un film à partir des extraits issus de la démarche, des rencontres, des archives.

Plus particulièrement, nous élaborerons quatre prototypes d’abord une carte collaborative, une trousse de survie du domaine public, une trousse d’édition publique et une activité de médiation du cinéma hors-les-murs.

Comment fonctionne cette page ?

Cette page est à vous ! Pour l’écrire et l’éditer, il suffit de cliquer sur le bouton Write en haut à droite, ou de cliquer ici.

Retour à la note générale de Publishing Sphere

Informations sur le groupe

informations brainstorming

(n’hésitez pas à éditer cette note pour vous présenter !)

Ce groupe est composé de :

Intention

marie domainepublic acteur-reseau

Mettre à l’épreuve des politiques publiques culturelles par le biais de concepts et de scénarios visant la matérialisation et l’activation d’un réseau d’actants du domaine public

Le projet consiste, dans un premier temps, à mener une enquête sur la proximité territoriale et la communauté du domaine public en utilisant des techniques de développement communautaire (Working Together, Singh, 2007).

D’entrée de jeu, les œuvres du domaine public seront abordées comme des personnes suivant la théorie de l’acteur-réseau (ANT pour Actor-Network Theory, Latour, Callon, etc.) en prenant en considération les enjeux de la fragilité, l’absence de voix, la dévalorisation, la précarité, l’oubli, la menace de blocage ou d’enclosure qui affectent celles-ci. Nous allons considérer les objets du domaine public, les documents, les discours, comme des humains en situation de vulnérabilité et d’exclusion dans leur rapport aux institutions. Et nous allons chercher à mieux comprendre les communautés du domaine public desservies par ces institutions afin de créer des liens, de les faire participer à la prise de décision, de favoriser des collaborations entre elles (les communautés et les institutions) dans une perspective qui se veut capacitaire plutôt que déficitaire.

Le premier outil de la trousse Working Together concerne l’entrée dans la communauté. Nous utiliserons cet outil qui suggère que le « seuil », la distance sociale peuvent être franchis lorsqu’ils sont « facilités par un tiers » incarné ici par la Cinémathèque québécoise et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Nous irons à la rencontre de ces institutions qui nous sont plus familières afin de s’interroger avec elles au sujet de la démarche, d’échanger à propos de leur public en tant que domaine public, d’explorer les possibilités d’avoir accès à ce public, et réciproquement; nous discuterons enfin des possibilités qu’elles puissent nous mettre en contact avec d’autres acteurs et actrices du territoire.

Le second outil consistera à produire une cartographie communautaire (cartographie des atouts de la communauté / cartographie sociale). Nous allons parcourir le territoire autour de la Cinémathèque et de BAnQ dans le but d’identifier les places du domaine public, de les documenter, de découvrir ses tiers lieux, ses infrastructures sociales - si elles existent -, les formes paradoxales de son occupation.

Le troisième outil vise à « établir la relation ». À cette étape, qui devient le second temps du projet, nous aurons désormais recours à des outils qui appartiennent au registre de la conception dans le but de « créer la relation » plutôt que de l’ « établir ». La démarche de développement communautaire sera alors prolongée par une initiative de design d’une poétique publique qui explorera différentes conjectures pour matérialiser et activer un réseau d’actants autour du Manifeste du domaine public.

La démarche s’appuiera sur la production d’une série d’artefacts CC0 : une cartographie thématique du domaine public, des textes (carnet, collection éditorialisée, encyclopédie spontanée, abécédaire tronqué, zine, calendrier de 3 jours) avec un film à partir des extraits issus de la démarche, des rencontres, des archives.

Questions

  1. Comment pourrait-on concevoir un dispositif pour matérialiser/encapaciter l’édition publique des communs du domaine public (CDP) ?
  2. Comment pourrait-on concevoir un dispositif pour activer/publiciser les communs du cinéma ?

Calendrier

Jour 1 : Expédition apprenante dans la communauté du domaine public de Ville-Marie

  • But : Découvrir les CDP sur le territoire de Ville-Marie, leur proximité, leurs relations, leurs formes de vie.
  • Outils : Entrée dans la communauté et cartographie sociale
  • Itinéraire a : les voisins de la Cinémathèque québécoise (CQ) : BAnQ (collection nationale ou archives), Écomusée du fier monde, Archives de Montréal, Centre d’histoire de Montréal, bibliothèque Père-Ambroise, Télé-Québec, SAT.
  • Itinéraire b : les voisins (savoirs sociaux, CDP) : Rencontres spontanées.
  • Produits : base de connaissance, carte thématique du domaine public VM, visualisation des réseaux, typologie de CDP.
  • Programme de la journée

Jour 2 : Conception / design de poétique publique

  • But : Prototypage autour des questions 1 et 2
  • Outil : Générateur primaire pour 3 concepts :
    1. Le kit de survie du domaine public (à compléter) ;
    2. Une cartographie (inspiré de An Atlas of Radical Cartography)
    3. Un processus éditorial public (epub/audiolivre) du domaine public
    4. Une initiative de Cinémathèque hors-les-murs dans Montréal-Nord ?

Jour 3 : Itération - Pléniaire

  • But : Mise en commun et test
  • Outil : Pléniaire ?

Planification

(lien vers un autre pad de planif qui consigne plus d’informations / éventuellement on basculera ici? https://cryptpad.fr/pad/#/2/pad/edit/CrU5nTnF8XxKudOuDa6wq9DH/)

Préparatifs pour le jour 1

  • Produire une liste du réseau « naturel » de la CQ (Marina)
  • Produire une liste des acteurs socio-commuautaires (Pascale)
  • Identifier les sites et anticiper certains rendez-vous : BAnQ, Musée du fier monde, CDEAF, CIDHICA, etc.
  • Qu’est-ce qui existe comme carte de Ville-Marie (voir à BAnQ et à l’arrondissement…, cartes des acteurs communautaires) ?
  • Élaborer un kit de survie du domaine public pour les visites. En quoi consiste-t-il ?
  • Scénariser le partage d’informations du Jour 1
  • Préparer le mot d’introduction pour la visite de voisin.e.s

Préparatifs pour le jour 2

  • Marina propose du contenu / faire une mini-programmation du domaine public
  • La Cinémathèque hors-les-murs sera expérimenté à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord
  • Explorer les possibilités logistiques

Sources et référence

  • Le manifeste du domaine public : https://publicdomainmanifesto.org/manifesto/#fr
  • La critique de Richard Stallman au sujet de ce manifeste : https://www.gnu.org/philosophy/public-domain-manifesto.fr.html
  • The Working Together Project (pdf partagé par courriel)
  • http://enactingthecommons.la27eregion.fr/carte-des-communs-identifies/
  • http://www.la27eregion.fr/mutualiser-linnovation-publique-a-lechelle-territoriale-le-prochain-grand-defi/